Petites notions très succinctes de Diatonisme

(ceci n'est pas une maladie)

La Diatonie est un petit pays situé au nord de la Chromacie. 

Si parfois les conflits entre ces deux pays ressemblent à ceux qui opposent la Syldavie à la Bordurie, ils restent cependant moins meurtriers.

La Diatonie aurait pu s'appeler la Bissonarie. En effet, chaque touche produit un son différent selon que l'on pousse ou que l'on tire sur le soufflet (instrument bi-sonore).

Mais il en a été autrement et ses habitants ont privilégié la (les) gammes du clavier : la gamme diatonique.

La Diatonie est très abordable et rapidement vous pourrez converser avec d'autres habitants de ce merveilleux pays et même de pays limitrophes comme la Chromacie, la Guitarie, la Fluterie, la Violonie ... 

 

Il faut également que vous sachiez que :

* en Chromacie on joue sur 3 rangées (voir 4 ou 5) avec 12 notes par gamme, la gamme chromatique. Chaque touche produit le même son en tiré et en poussé (instrument uni-sonore).

* en Diatonie on n'utilise que 7 notes par gamme, sur une rangée, chaque rangée ayant une gamme diatonique différente. Il peut y avoir 1, 2 ou 3 rangées. Chaque touche produit un son différent en poussé et en tiré.

En France, pays ami de la Diatonie, on trouve principalement des systèmes Sol - Do mais aussi La - Ré ou encore Do - Fa. 

Dans d'autres pays amis, il existe d'autres systèmes (en Irlande par exemple Si - Do, Do# - Ré).

Il existe, je les ai rencontrés, d'autres systèmes que je qualifierais d'iconoclastes et expérimentaux mais qui semblent bien adaptés à leurs utilisateurs, dont je suis (cf. clavier).

 

Le choix d'une tonalité se fait en fonction des répertoires musicaux que l'on décide d'aborder mais aussi du pays et de la région  où l'on habite et, il faut bien l'avouer,  du professeur que l'on a trouvé.

Si vous décidez d'entrer en Diatonie, sachez que vous pourrez faire des valses mais que pour jouer "Perles de cristal", la Chromacie devrait vous convenir d'avantage.

A moins que vous ne jouiez comme Emile Vacher, considéré comme le créateur du style musette et qui commença sa carrière sur un diatonique, ou comme d'autres Diatonistes talentueux (Ecouter).